Songe d'été : Le colosse aux pieds d'argile

« Ô roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue ; cette statue était immense, et d’une splendeur extraordinaire ; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible. La tête de cette statue était d’or pur ; sa poitrine et ses bras étaient d’argent ; son ventre et ses cuisses étaient d’airain ; ses jambes, de fer ; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile. Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces. Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été ; le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. »

 Cette légende, issue du Livre de Daniel, est là pour nous rappeler que tout être humain, toute Organisation est fort-e et fragile à la fois. La puissance, la force, le pouvoir devraient être utilisés pour servir et non pour dominer. Tout repose sur les fondations sur lesquelles nous grandissons, sur lesquelles nous érigeons des édifices et des alliances humaines.

Et en cette rentrée, je serai heureuse que les dirigeants des organisations mettent des actions en oeuvre pour éviter les divisions, les dominations qui compromettent ; que chaque personne qui se sent un tant soit peu fragile, ait la présence d'esprit et la volonté d'y travailler, d'accepter de se faire aider. Le Monde ira tellement mieux.

Une Organisation divisée, une personne résistante ont un point commun ; elles s'apparentent toutes deux au colosse aux pieds d'argile : aussi imposantes soient-elles de l'extérieur, elles seront aussi fragiles que l'argile en situation complexe.

Sur quoi repose notre Société aujourd'hui ?

Sur quoi repose votre Organisation ?

Sur quoi repose votre socle de valeurs et de quel alliage êtes-vous fait ?

Travailler et consolider son intérieur, toujours et encore ; élever les consciences. C'est l'enjeu de notre Humanité.

Bonne rentrée à tous,

Claire Couroyer

0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.