Transformation et Intelligence Collective : Nos Clients prennent la parole

Nous avons invité nos clients à prendre la parole sur des sujets représentatifs de la complexité des Organisations. Aujourd'hui, nous avons le plaisir de partager le témoignage de Christophe Marchaland, Directeur Financier et membre du Comex de Siemens Logistics France.

 

  • 1 - Que signifie pour toi, pour tout dirigeant, pour toute entreprise, le défi de la transformation ?
    "Les temps de cycles économiques se sont considérablement accélérés.
    En 10 ans des entreprises centenaires ont pu disparaitre, et inversement des entreprises nouvelles sont devenues incontournables. La remise en cause doit donc être permanente, il faut s’adapter à de nouveaux marchés, clients, méthodes de travail en restant compétitif pour ses clients et attractif pour ses salariés."

  • 2 - Qu’est-ce cela confronte ou bouscule chez l’être humain quand on fait partie de l’équipe dirigeante ?
    "Cela exige des temps de réaction plus rapides et plus précis avec une marge d’erreur encore plus réduite. La pression sur les dirigeants est plus forte."

  • 3 - Que pourrais-tu dire aux dirigeants qui hésitent à s’inscrire dans une vraie démarche de transformation ?
    "Il vaut toujours mieux anticiper les transformations et y faire adhérer les équipes que d’avoir à subir un changement imposé par la concurrence ou le client, et de devoir s’adapter en urgence."

  • 4 - Qu’est-ce que l’intelligence collective pour toi ?
    "Il faut aller chercher le meilleur de chacun au-delà des compétences professionnelles. Chaque rôle au sein d’une entreprise doit être valorisé, chacun doit en permanence remettre en cause ses méthodes de travail pour faire avancer l’équipe et la structure."

  • 5 - Quels sont les bénéfices pour l'entreprise ?
    "En impliquant des collaborateurs dans un processus de décision, cela permet à la fois de les motiver en tenant compte de leurs avis et aussi d’assumer un choix défini en commun, donc de travailler vers le même objectif."

  • 6 - Enfin, quel partage as-tu envie de faire ou quels conseils donner à tes pairs ?
    "Il ne s’agit pas de réinventer l’entreprise tous les jours. Certaines choses sont et resteront immuables : un client, des salariés, un fournisseur.

    Ce qui est intéressant à remettre en cause est la manière dont on fait fonctionner ce triptyque :

    • *Rendre les salariés autonomes,
    • Considérer un fournisseur comme un partenaire long terme,
    • et dans tous les cas mettre le client au centre de l’attention.


Un regard externe est souvent indispensable pour faire bouger les lignes.

0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.