Si... tu seras un homme, mon fils

Connaissez-vous vos quatre fonctions principales ?

Et le chemin du serpent, le connaissez-vous ?

 

C’est en quelque sorte la même chose et c’est surtout le chemin de développement de tout individu, qui devient lui-même, plein, entier et autonome.

On parle d’Individuation :

« le processus par lequel un être devient un individu psychologique, c’est-à-dire une unité autonome et indivisible, une totalité » C.G. Jung.

Plus concrètement, notre développement suit effectivement un processus qui se déroule autour de 4 étapes, nos 4 fonctions :

  •  la fonction Dominante, qui répond à nos aptitudes naturelles et à nos besoins. Elle apparaît la première, dans l’enfance.
  • -la fonction Auxiliaire, est là pour réguler et équilibrer la fonction Dominante pour qu’elle ne tombe pas dans les excès. Elle apparaît à l’adolescence, pour équilibrer la Dominante

Ces deux premières fonctions constituent la face visible de notre individu.

  • La fonction Tertiaire a le même rôle de régulateur, sauf que c’est vis-à-vis de notre fonction Inférieure. Elle apparaît au début de l’âge adulte.
  • Enfin, la fonction Inférieure, la moins chargée en libido et la plus lointaine de la sphère de la conscience. Elle apparaît généralement à mi-parcours de vie.

 

Ces deux dernières fonctions sont, en règle générale, les fonctions les moins développées de notre personnalité. D’une part parce qu’elles se développent plus tard à l’âge adulte ; d’autre part, parce qu’elles représentent notre face d’ombre, c’est-à-dire notre « côté obscur », notre face cachée à nous-mêmes et par définition que nous cachons aux autres. Ces deux fonctions, si elles ne sont pas explorées, peuvent prendre le dessus sur notre personnalité et faire de nous des êtres incompréhensibles des autres ou des êtres non accomplis.

Zoomons encore un peu plus pour nous concentrer sur cette fameuse fonction Inférieure, car c’est la plus difficile à maîtriser, source de nos erreurs, de nos susceptibilités, mais, et c’est la bonne nouvelle, c’est aussi le potentiel de notre développement.

C’est en effet dans la Fonction Inférieure que sont cachées les portes de notre transformation.

Le chemin du serpent consiste donc pour un individu, qui veut devenir « grand », à explorer et à comprendre les 4 Fonctions qui le constituent, ce qui fera de lui un être capable de différenciation, capable de définir une orientation, capable de donner un sens à sa vie.

diagramme chemin du serpent

Suivant ce que nous décidons de nous-mêmes, nous pouvons, soit rester prisonniers de nos fardeaux, soit nous en libérer progressivement pour devenir totalement responsables de nos actes et nous accomplir pleinement en libérant notre potentiel, grâce à un accompagnement qui fait sens.

Apprenons à développer notre Fonction Inférieure.

0
0
0
s2smodern

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.