Claire Couroyer

Claire Couroyer

Calire Couroiyer : Depuis 10 ans, je conseille et accompagne les entreprises, dirigeants, équipes et collaborateurs dans différents projets à forts enjeux de transformation

LA -TERRIBLE- FENÊTRE D'OVERTON
(ou l'art de faire accepter n’importe quoi)

C'est de Joseph Overton (1960-2003), lobbyiste, juriste et politologue américain qu'est né ce concept, appelé aussi "Fenêtre de discours".

 

Un article pour vous faire sourire, mais aussi pour vous aider à poser vos limites et vous "fâcher" avec élégance. Comment dire "trop c'est trop" de façon intelligible sans faire appel à Brutus ?

 

Telle la couche d’ozone, qui a un rôle protecteur sur les êtres humains et les écosystèmes en absorbant la plus grande partie du rayonnement solaire ultraviolet dangereux pour les organismes, la résilience nous permet d’absorber et de traverser les chocs générateurs de stress (traumatiques ou non), que nous vivons, sans laisser trop de traces. La résilience est donc protectrice pour notre équilibre psychique.

 

J’ai eu envie d’écrire ce post pour partager de l’expérience et peut-être, être utile à toute personne qui souhaite entreprendre dans un monde qui évolue à toute vitesse.

En principe, Entreprendre commence toujours par une Vision.

dimanche, 24 / 2 / 2019

LE SYNDROME DU TITANIC...

C’est l’histoire courante que nous vivons régulièrement en allant à la rencontre de chefs d’entreprises, de cadres dirigeants, de managers, pour évoquer avec eux, l’accélération des changements qui s’opèrent et leur proposer un angle de vue différent et une autre façon de penser & d’agir. Le mot à retenir dans cette phrase est ACCÉLÉRATION.

mercredi, 20 / 2 / 2019

L'URGENCE DE NOS TALENTS

Nous naissons des Merveilles. Des êtres riches de pleins de potentiels.

Et puis nous faisons un voyage en grandissant, dans une famille, une communauté, une entreprise ; dans un Monde qui nous a passé des messages et qui nous a fait des « psycatrices » (cicatrices psychiques). Et plutôt de que perdre le lien avec l’autre, nous décidons de perdre des parties de nous.

La Carte n’est pas le Territoire.

Le « JE » est notre point de stabilité au-delà du chaos et du désordre. C’est notre ancrage face au monde extérieur, à condition que nous le connaissions.

Quelques mots sur mon parcours :
Mon parcours démarre par une formation initiale dans l’ingénierie informatique et également, dans cette même période, à la participation d’une création d’une startup dans la logistique.